Mon Panier

Fermer

Livraison gratuite pour les commandes de plus de 200$ - Nous payons les taxes.

Noël, la magie qui nous rassemble

Rédigé par Maïlys Lopes

• 

Publié le 02 décembre 2019

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais pour moi le décompte au comble de l’excitation commence dès le 1er décembre ! Les rues qui s’illuminent, les effluves de pain d’épices, le chant des sirènes des calendriers de l’Avent…jusqu’au grand jour qui nous comble du bonheur d’être ensemble, de gourmandises et si la neige saupoudre le tout, la magie est bien au rendez-vous !

Et si pour Noël cette année, faute de ne pas le faire pour de vrai, nous nous offrions un petit tour du globe, dans un esprit de découverte et de diversité ?

Mon billet en poche, cap sur le vieux continent pour commencer notre voyage festif !

En France, mon pays d’origine, les traditions pures de Noël peuvent sembler moins ancrées que dans d’autres pays d’Europe. A partir du 1er décembre, les rues se parent de leurs plus beaux atours et les familles dressent leur sapin de Noël, qui se veut généralement coloré et scintillant. Le  réveillon et repas du 25 décembre restent majoritairement familiaux et les cadeaux sont ouverts au réveil, après le passage nocturne du Père-Noël. La traditionnelle bûche est de mise et la messe de minuit reste encore très populaire.

Weihnachten (nuit solennelle) ou Heiligenachten (nuit sainte) évoque la messe de la nuit de Noël en Allemagne (et non la naissance du Christ comme dans les langues latines). Toute la période de l’Avent y est une véritable institution : marchés de Noël par dizaines, confection de la couronne de l’Avent (qui célèbre la nature) et de ses quatre bougies en famille, dégustation des 24 sachets de gourmandises, de vin chaud et de pain de sucre…et comme il faut bien une journée de plus pour se remettre de tant d’émotions, le 26 décembre est également férié, pour le plus grand bonheurs des petits et des grands !

Plus au sud, les espagnols quant à eux, fêtent Navidad de la mi-décembre jusqu’au 6 janvier. Contrairement à ce qui se pratique dans les pays voisins, le Père-Noël, bien qu’il soit de plus en plus populaire, n’a pas la primeur de la distribution des cadeaux, qui se déroule plus souvent à l’aube du « Jour des Rois ». En revanche, la tradition veut qu’une bûche soit choisie le 13 décembre et recouverte d’un drap jusqu’à Noël, où les enfants danseront autour en la frappant d’un bâton, espérant qu’elle délivre enfin les meilleures friandises qu’elle cachait jusqu’alors.

Bien évidemment, nous ne pouvons quitter l’Europe sans passer par la Scandinavie et évoquer Noël en Finlande qui est probablement la période de festivités la plus importante. Elle est marquée par deux événements majeurs : l’entrée officielle du Père-Noël à Helsinki et l’élection de la « Lucie nationale » (prenant place le 13 décembre, jour de la Sainte-Lucie). Parmi les 10 jeunes filles concourantes, l’une d’entre elle est choisie pour représenter l’esprit de Noël tout au long du mois de décembre. Vêtue de sa longue robe blanche et de sa couronne de bougies illuminées, elle visite régulièrement les écoles et hôpitaux pour répandre un message de paix, d’espoir et de charité. La veille de Noël, les Finlandais ayant perdu un proche se rendent au cimetière et honorent également les soldats disparus lors de la Guerre d’Hiver. Le jour J se partage entre la chaleur du sauna, un repas en famille et l’écoute du discours de la Paix de Noël.

Des croyances aux origines communes mais aussi variées, des valeurs partagées et des traditions plus enrichissantes les unes que les autres. Finalement, la magie de Noël c’est aussi ça : la bienveillance qui n’a d’égale que la liesse d’être tous réunis.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de notre tour du monde enchanté !

J-23